GROUPE D'EXPLORATION ÉMOTIONNELLE PRÉNATALE

Un rendez-vous pour les personnes enceintes

Tu es enceint·e et tu as besoin d’un espace bienveillant pour mettre des mots sur tes émotions ?

Tu as l’impression qu’on s’inquiète beaucoup de ta santé physique mais peu de ce que tu ressens ?

Tu veux échanger autour de ta grossesse mais sans qu’on te donne des conseils ou des jugements non sollicités ?

Ce groupe d’exploration émotionnelle est pour toi !

Une heure pour toi, où on écrit et on échange pour finalement te sentir mieux avec ce que tu ressens.

C’est un espace ouvert toutes les semaines, le vendredi de 12h30 à 13h30 (heure de Paris), en ligne (sur zoom). Tu peux tout à fait déjeuner en même temps.
Tu viens quand tu veux, régulièrement ou ponctuellement.

J'aime l'idée de 'safe place' et de communauté ! C'est le besoin que j'ai : partager mes émotions avec des personnes qui traversent la même chose. Ça m'a aussi permis d'identifier des besoins dont je n'ai pas conscience et ainsi réussir à les combler ensuite.
Elisabeth

La grossesse est une période particulière au niveau émotionnel. Il y a beaucoup d’émotions qui ressortent à cette période et il est souvent beaucoup plus difficile de régulier les manifestations de ces émotions. La psychanalyste Monique Bydlowsk parle de « transparence psychique ».

Proposer des ateliers spécifiques pour les personnes enceintes permet de mieux prendre en compte les réactions émotionnelles et les questionnements spécifiques de cet état.
De plus, la création d’un groupe permet de se créer un village, un village bienveillant d’autres personnes qui vivent leur propre histoire mais chez qui on peut se retrouver. C’est un rendez-vous en ligne, ça permet un certain anonymat, tu ne croiseras au bureau demain la personne avec qui tu as partagé tes émotions !

Nous n’allons pas uniquement écrire et parler de la grossesse et du bébé mais de toutes les émotions qui peuplent ta vie et que tu vis intensément à ce moment-là.

Et j’espère un jour pouvoir proposer un groupe pour le deuxième parent qui attend cet enfant aussi.

Je voudrais que toute personne enceinte se sente en sécurité et soutenue par le groupe (parce que ce n’est pas toujours facile ailleurs justement).

Je t’accueille quelle que soit ton histoire, qui que tu sois. Quels que soient ton pays, ton âge, tes croyances, ta culture, ta couleur de peau, que tu aies attendu cette grossesse ou que tu ne sois pas sûr·e que ce soit une bonne idée, que ce soit la première ou la cinquième grossesse. Que tu sois en couple ou non… Que ta grossesse est débutée il y a quelques jours où que tu sois à la toute fin.

J’ai toujours à apprendre pour être dans l’inclusion.
Profondément féministe et navigant dans les réseaux de la naissance accompagnée humainement (qui prône beaucoup « le féminin sacré ») , j’ai longtemps hésité à cibler les femmes dans mon activité ; mais cela ne me semblait pas juste  (j’en parle par ici).
À force de m’informer, de discuter, j’ai pris conscience à quel point le milieu des naissances pouvaient être discriminant pour certaines personnes.
C’est pourquoi, sur cette page, je parle de « personne enceinte » et non femme pour ne pas exclure les hommes trans ou les personnes non binaires qui vivent une grossesse et donc font face à ces réalités spécifiques à cet état.
Donc si tu es un homme trans ou une personne non-binaire enceint·e, tu es bienvenu·e dans ce groupe, si tu te sens à l’aise avec l’idée (puisqu’il est de fait, un groupe très féminin, je n’ai accueilli jusqu’à maintenant que des femmes).
De mon côté, j’ai confiance en mes compétences pour maintenir l’esprit d’adelphité qui y règne quel que soit la diversité des parcours et identités de chacun·e. 


Je me suis formée autour de la naissance pour être sûre que les partages dans le groupe ne véhiculent pas d’idées fausses : j’ai suivi la formation paramanadoula avec Michel Odent et Liliana Lammers : Naissance, physiologie et avenir de l’humanité. Je me reconnais dans la définition qu’ils donnent d’une doula : être là pour que la personne enceinte, qui accouche et en post-partum se sente en sécurité, porter l’espace. D’ailleurs je considère ce que je fais avec l’exploration émotionnelle  a à voir avec une positon de doula (de vie, du coup).

Je suis passionnée par la grossesse et le post-partum, donc je ne cesse de m’informer sur la question. Mais je ne suis pas là pour te donner des conseils, juste pour porter un espace et partager autour des émotions. Les clés que je partage sont avant tout sur la question de l’exploration émotionnelle, là où est mon expertise.

D’autres part, j’ai monté plusieurs dossiers pour pouvoir t’orienter vers des professionnels ou des ressources si tu en as besoin (pour notamment la préparation à l’accouchement, à une possible césarienne, le suivi psychologique face à une dépression périnatale, l’aide à l’allaitement etc).

D’abord chacun·e dit comment elle se sent, ce qu’elle veut bien partager de ses émotions.

Puis, je propose un exercice d’écriture intuitive très rapide (60 secondes, on écrit ce qui sort).

Ensuite, chacun·e peut lire (si elle le souhaite) ce qu’elle a écrit et les autres peuvent réagir à partir de là. Cela donne de jolis échanges.

Je propose ensuite en général un second exercice à l’écrit sur le même thème plus long pour pouvoir creuser ton ressenti. 

Des exemples de thèmes abordés : le rapport au corps, la relation avec le (futur) bébé, les attentes, les projections dans la naissances, les peurs, la place des proches, les ressentis physiques et psychiques de la grossesse…

Tu penses peut-être :

« Mais écrire c’est pas mon truc »

L’écrit est juste un outil pratique.

Le but est de te donner l’opportunité de mettre des mots avec des exercices facilitateurs.

Il n’y a pas de bons points, de jugements, certaines vont seulement écrire des mots clés et développer à l’oral, d’autres produiront des textes qui peuvent presque sonner poétiques.

Ce qui est intéressant c’est les résonances que ça fait en toi et éventuellement pour les autres.

« J’ai peur de me livrer en groupe »

Tu as toujours le choix : de ne pas faire un exercice, de ne pas lire, de ne pas mettre la caméra, de faire une pause ou d’arrêter en cours de route sans justification.

Les personnes avec qui tu vas écrire, tu ne les rencontres ni à la machine à café, ni dans les allées de ton supermarché, c’est l’opportunité d’être toi sans te demander les conséquences pour ton image.

Et si vraiment tu penses que le groupe n’est pas pour toi, je propose aussi de l’accompagnement individuel.

« Et si je pleure et que je n’arrive pas à parler ? »

Dans une approche d’exploration émotionnelle, pleurer, rire, avoir la voix coupée, c’est juste normal !
Toute émotion est légitime et mon but est de vous offrir un espace où tu peux faire sortir ce que tu ressens.

Je veille à ce que tu te sentes dans un cadre où il n’y aura pas de jugement, pas de reproche.

En enfin, tu es toujours toujours libre, de ne pas venir, de faire une pause, de partir si tu sens que c’est ce dont tu as besoin à ce moment-là.

 » J’ai rejoint le groupe afin de pouvoir partager avec des gens qui vivent la maternité en même temps que moi. C’est un «safe space» qui me permet de m’exprimer sur les hauts et les bas de ma grossesse. J’y retrouve une belle communauté qui me permet d’échanger en virtuel malgré la distance.
Je veux te dire un gros merci pour l’espace que tu crées, car cela me fait vraiment du bien avec la situation de confinement et d’isolement que je ressens depuis le début de ma grossesse étant retiré préventivement. »

– Ariane

« J’ai rejoint le groupe car je cherchais un espace pour pouvoir partager autour de la grossesse. J’ai découvert des personnes très généreuses et des échanges très riches. Mention spéciale pour l’exercice de la liste des choses qu’on aime que l’on avait lu toutes ensemble. Cet exercice m’avait regonflé et porté pendant un moment ! »

– Anne-Sophie

 

De chez toi, d’un endroit calme au boulot, dans un parc à prendre l’air. Il suffit d’une connexion internet et de quoi écrire (clavier ou papier).
Tu peux tout à fait manger en même temps, d’où l’heure de la pause déjeuner.

Les ateliers sont sur Zoom. Il n’y a pas de compte à créer, juste à installer (gratuitement) le logiciel sur ton ordinateur, téléphone ou tablette.

C’est toi à la fin du mois qui verse ce qui te semble le prix juste suivant le nombre de rendez-vous auxquels tu as assisté, ce que ça t’a apporté et tes moyens.
Je pratique le prix libre et conscient pour que ce soit à la portée de tout·e·s et pour créer une réflexion sur la valeur de ce que tu dépenses (pense aux activités que tu fais pour toi par exemple, par comparaison. Sachez que, j’applique le même esprit que je mets dans les ateliers, avoir toujours en tête de ne pas tirer de jugement hâtif sur ce que tu oses partager avec moi).

J'ai rejoint le groupe car j'étais enceinte et que je cherchais un accompagnement global autour de la naissance et la parentalité. J'étais assez curieuse de ce format "groupe de parole" dont je pensais qu'il complèterait assez bien mes autres outils de préparations à la naissance. Avec le confinement, et les enjeux d'une grossesse il me semblait que cela pourrait être utile d'échanger dans un climat sécurisé autour de ce sujet. Le groupe m'a permis d'abord de trouver un soutien à la fois bienveillant et sécurisé, et de pouvoir partager des pensées intimes ...
Et de réaliser que je n'étais pas seule à traverser ce que je traversais ! Le groupe permet d'explorer nos émotions grâce à des thématiques hebdomadaires présentées sous la forme de pistes de réflexions. En démêlant nos ressentis durant cette période bouillonnante, et en en discutant librement avec une communauté bienveillante et déculpabilisante, cela permet non seulement de s'apaiser mais aussi de trouver des outils qui nous permettront de gérer ce moment délicat qui est la grossesse et la nouvelle parentalité. L'esprit de sororité est également très présent au sein du groupe et chaque participante apporte son expérience et ses particularités dans un climat convivial et respectueux. En plus d'être un groupe qui permet d'échanger, il est donc également un bel espace de jolies rencontres qui font du bien !

Chloé

C’est tous les vendredis de 12h30 à 13h30 (heure de Paris).
Tu es libre de venir une fois « pour voir », de sauter des semaines parce que ça ne vous arrange pas…
Tu peux te joindre au groupe à n’importe quel stade de ta grossesse (oui, même si ta grossesse est récente et que tu n’oses pas en parler, au contraire, ça peut être lourd de devoir cacher cela au reste du monde alors qu’il y a déjà beaucoup d’émotions !)

Il suffit de remplir le formulaire ci-dessous puis tu recevras un mail avec toutes les indications :