C'est quoi, l'exploration émotionnelle ?

C’est un concept que j’ai créé !

J’avais donc cette idée d’utiliser les pouvoirs magiques de l’écriture intuitive, du partage et les outils de la Communication Non Violente pour explorer ce qui vibre en toi. Pour que tu découvres que bien vivre tes émotions te donne de super-pouvoirs ! 

Et il me fallait un nom. Des ateliers de quoi ? Un accompagnement en quoi ? Des programmes… ? 
Je pensais : creuser en soi, chercher, être à l’écoute de ce qui vibre, avoir des outils… L’idée de l’explorateur m’est venue. 

On part à l’aventure pour trouver son chemin !

Ce que l’on ressent, c’est un peu un terrain inconnu… On vit avec ses émotions et ses ressentis mais on ne les connaît pas bien. Il faut de la curiosité pour aller voir ce qui se cache par là. Et du courage aussi. 

C’est comme ça que j’ai décidé de parler d’exploration émotionnelle. 

Pour te livrer toute l’histoire, le mot « émotionnelle » m’a questionnée aussi. 
Ma formation autour des émotions s’est majoritairement en anglais où on parle de « feelings » et c’est bien plus large que le mot français « émotions », ça parle de la faim, de la fatigue aussi. J’ai finalement choisi le mot émotions mais en décidant qu’il abrite une définition large de ressentis. 

Les ateliers m'ont apaisée. Tu ne changes pas les émotions, mais tu nous aides à les accepter, à mieux les vivre.
Elisabeth, groupes prénatal et postanatal et ateliers divers

Mais on part comment en exploration émotionnelle ? 

Voici mes outils magiques : 

1- Un environnement bienveillant 

Je me présente comme facilitatrice parce que la vérité, tu as tout ce qu’il faut en toi pour être mieux avec toi-même. Il s’agit juste de te proposer l’espace pour que cela puisse sortir. 
En garantissant un cadre bienveillant, des partages sans jugement et en légitimant toute émotion, je vois que les participant·e·s s’autorisent à se montrer tels qu’ils/elles sont. Et c’est dans cette vulnérabilité qu’on peut trouver sa propre puissance, son propre chemin.

Et la vérité, c’est que je suis émerveillée de voir que quand tu réunis des personnes avec ces principes, tu découvres tout ce que l’humanité a de beau et de précieux. 

2- L’écriture intuitive 

Je suis écrivaine. J’écris depuis que je sais le faire. J’écris des articles, des pensées, des livres… Il y a très longtemps que j’expérimente l’écriture qui libère. 

Mais c’est en réalisant à quel point la contrainte des ateliers d’écriture me permet (avec le temps d’écriture courts et les exercices guidés) de faire sortir des ressentis dont je n’avais pas forcément conscience que m’est venue cette idée de proposer l’exploration émotionnelle avec l’écriture intuitive. 

Une fois que l’idée a germé, est venue la recherche. La puissance de l’écriture a été étudiée de manière scientifique. 

Le chercheur américain James Pennebaker a étudié les effets de ce qu’il appelle « l’écriture expressive » (écriture autour de ses émotions) et les résultats sont surprenants. Les effets sur la santé psychique mais aussi physique sont très grands. 
Des études randomisées contrôlées ont prouvé des bénéfices pour des personnes en processus de divorce, qui cherchaient à arrêter de fumer mais aussi des malades du cancer ou victimes de stress post-traumatique. (Plus d’informations, dans cette étude récapitulative : Effects of expressive writing on physical and psychological well-being of writers: Review and perspective of research)

Petit aparté : pourquoi écrire autour de ses émotions est efficace à ce point n’est pas encore tout à fait certain. Si tu souhaites creuser les théories explicatives du phénomène, je te conseille de commencer par la thèse de qualité de Bannour Rachid, L’écriture expressive et ses effets : Approche cognitivo-émotionnelle. (Psychologie. Université de Provence – Aix-Marseille I, 2009. Français. tel-00421149)

Ce qui m’a particulièrement intéressée pour mon concept de l’exploration émotionnelle, c’est  que cette écriture des émotions et des pensées (que James Pennebaker a baptisé écriture expressive) n’est pas pertinente seulement face des épreuves traumatiques. Même sans grandes difficultés psychologiques à gérer, nous sommes confrontés à des réactions émotionnelles parfois compliquées à gérer au quotidien. Pourquoi se priver d’un outil si simple ? 
Simple car il ne s’agit absolument pas de produire un texte de qualité littéraire, seulement de coucher sur le papier ce que l’on ressent. Tout le monde peut le faire ! 
Après, nous sommes tellement dans un monde qui nous déconnecte de ce que l’on ressent que l’on peut être perdu·e face à l’idée d’écrire ses émotions. C’est pour cela que je te propose de faciliter le processus avec des exercices rapides, simples ainsi que l’environnement bienveillant et les clés adéquates. 

James Pennebaker précise d’ailleurs : « Un grand nombre de bonnes études scientifiques concluent que la simple expression d’une émotion n’est généralement pas bénéfique en soi. Les gens doivent apprendre à reconnaître et à identifier leurs réactions émotionnelles. La parole (et d’autres formes d’expression) est bénéfique lorsqu’elle aide les gens à donner un sens à leurs expériences. » (Source : Opening Up by Writing It Down, Third Edition: How Expressive Writing Improves Health and Eases Emotional Pain, livre de James Pennebaker) 

3- Des clés pour comprendre ton mécanisme émotionnelle 

Je ne te laisse pas seul·e face à ce qui sort de ton exploration. Je mets à ta disposition des clés pour comprendre ce qui se passe en toi. 

Je suis formée à la Communication Non Violente et ce sont les prémices de cette approche que je te propose d’appliquer à toi-même : 

  • toute émotion est légitime 
  • les émotions parlent de besoins fondamentaux
  • Les besoins sont différents des réalisations : on parle de besoin de liberté, de sécurité, d’identité, de connexion… Nous avons tous une hiérarchisation différente de nos besoins fondamentaux et surtout la réalisation de ces besoins va passer par des actes complètement différents d’une personne à l’autre. Or, quand on ressent une émotion, on n’est souvent pas capable à première abord de voir le besoin derrière. C’est vraiment là où la prise de hauteur de l’exploration émotionnelle est bénéfique. 

D’autre part, je crois aussi profondément au pouvoir de la vulnérabilité telle que développée par la chercheuse américaine Brené Brown.

 « La vulnérabilité est au cœur, au centre des expériences humaines significatives »

La vulnérabilité est donc une force qui peut transformer ta vie. 

Enfin, je te permets de comprendre un peu mieux comment fonctionnent les liens cérébraux entre émotions et réflexions, grâce aux travaux des neurosciences notamment. 

Tout cela peut paraître complexe et difficile mais avec l’exploration émotionnelle, je rends ces outils abordables

Je facilite ton exploration émotionnelle et il est fort possible que ça soit même une aventure agréable. 

Les ateliers de Claire, c'est toujours l'occasion de passer de bons moments enrichissants dans un cadre douillet, avec beaucoup de bienveillance. Partage, exercices, écriture, paroles, expériences, on dépose et on prend ce que l'on souhaite, ce que l'on peut. Et surtout on découvre comment et pourquoi accueillir ses émotions est bienfaisant pour soi et pour autrui. On a tout à gagner et rien à perdre et pas besoin d'être en souffrance pour commencer l'exploration émotionnelle, cela s'adresse à tous
Floriane, participante au groupe postnatal, différents ateliers et le programme "se lancer ?"

Voilà un peu plus d’informations sur ce qu’est l’exploration émotionnelle et ses pouvoirs. 

Mais le mieux, c’est quand même que tu le découvres par toi-même !