Les hormones du bonheur – petites idées pour se sentir bien

Les émotions, c’est beaucoup une histoire d’hormones.

Pour ce qui est du bonheur, on peut distinguer 4 hormones qui jouent un rôle et permettent de se sentir bien.

Pour chacune de ces quatre hormones, il y a des réalisations qui se prêtent particulièrement à leur sécrétion. À chacun-e de nous de trouver ce dont on a besoin et envie mais voici des pistes pour cultiver le bonheur !

Crédit photo : Free-photos (libre de droits)

Ocytocine, l’hormone de l’amour

  • Dire des mots affectueux, faire des compliments.
  • Avoir des conversations agréables.
  • Câliner, embrasser, tenir la main
  • S’occuper d’un bébé dans une atmosphère sereine
  • Se sentir écouté-e et compris-e (donc trouver la personne ressource pour cela)
  • Partager ses petits plaisirs
  • Créer une ambiance chaleureuse et zen
  • Jouer avec un petit animal
  • L’eau chaude : bain, douche, thé ou infusion…

Dopamine, l’hormone de la récompense

  • Faire du sport
  • Écouter de la musique
  • Manger un bon repas
  • Finir une tache
  • Célébrer les petites victoires (se dire aussi souvent que possible « j’ai réussi »)
  • Prendre du temps pour soi
  • Dormir
  • Découvrir de nouveaux horizons (l’aventure peut être au coin de la rue)

Sérotonine, le stabilisateur d’humeur

  • Méditer, être en pleine conscience
  • Courir
  • Nager
  • Faire du vélo
  • S’exposer au soleil
  • Marcher dans la nature
  • Faire preuve de gratitude

Endorphine, l’antidouleur

  • Rire
  • Les huiles essentielles
  • Regarder une comédie
  • Le chocolat noir
  • Faire de l’exercice
  • Pleurer (oui, pleurer peut faire du bien)
  • S’étirer

À noter que certaines activités sécrètent plusieurs de ces hormones. Faire l’amour est un vrai cocktail des 4 (et cela marche aussi pour le plaisir solitaire…). Le sport se retrouve aussi dans plusieurs catégories.

Cette liste n’est pas une recette magique pour se sentir bien. S’il y a des émotions désagréables, elles sont là et les ignorer n’est pas une bonne idée, cela ressortira à un moment ou un autre.

Mais quand on se sent morose et qu’on se demande ce qui pourrait nous faire du bien, on peut piocher dans cette liste ce qui nous appelle. En n’oubliant pas qu’on a chacun-e des réalisations différentes donc il s’agit de trouver notre cocktail d’activités pour nous faire du bien.

Si tu souhaites mieux accueillir et vivre tes émotions, découvre mes ateliers d’exploration émotionnelle.

Laisser un commentaire